Design a site like this with WordPress.com
Get started

Critique Wattpad – Instincts Tome 1. L’école qui n’existe pas

Il est important de préciser que cette critique ne concerne que mon avis personnel et le ressenti que j’ai eu en lisant cette histoire (et Dieu sait que je suis une lectrice difficile). Toutes les informations seront à prendre ou à laisser. Au bon vouloir de l’auteur(e). Je ne suis pas une auteure parfaite et il est plus facile de critiquer les œuvres des autres que d’appliquer ses propres conseils, mais je fais cela dans le but d’aider ce qui le souhaite.  Attention ! Cette critique contient des spoils.

Nom : Instincts Tome 1. L’école qui n’existe pas
Auteure : @Li_mona_de
Statut : Terminé – 60 chapitres 

Résumé : Lorsque  la vie lève enfin son voile de misères, le jeune Delkateï Lytaël entrevoit une once d’espoir dans un parcours semé d’embûches et de désillusions.  

Le sort offre une chance inédite à cet adolescent italien : une place de choix dans un établissement dont nul ne connaît l’existence. Diolyde lui ouvre ses portes et devient  le théâtre d’événements sans noms. Ce lieu situé aux frontières du réel défie l’imagination, mais que cache cette vitrine clinquante ?  

Deux forces s’imposent et se distinguent. Le Bien et le Mal se voient représentés par une poignée de divinités. Leur symbole s’inscrit jusqu’au cœur de l’établissement dont ils sont les maîtres incontestés. 

Delkateï se voit projeté dans une terrible machination où l’on combat sans même en connaître la raison, au gré d’une ignorance détestable et au péril de sa vie. Ici, l’impuissance est reine et place l’Homme comme simple spectateur de sa propre destinée. Pantin d’un combat qui n’est pas le sien.

Instincts est une histoire fantastique qui prend place dans un monde semblable au nôtre, où les dieux sont bien réels. Delkatei, un jeune italien désenchanté saisira sa chance lorsque la possibilité d’un avenir meilleur s’offre à lui. Il quittera tout ce qu’il connaît, mère et pays, sans avoir conscience de ce que lui réserve le destin. 

Lorsque je lis sur Wattpad, je ne reste pas longtemps sans rien dire. Rares sont les histoires que je trouve (presque) sans défauts. Beaucoup, tout comme moi, utilise Wattpad pour publier leur premier jet, des textes imparfaits. 

Toutefois, il m’arrive de tomber sur des textes propres et déjà corrigés ou je n’ai presque que des bons points à relever. 

L’univers :

Les descriptions sont agréables à lire et claires, détaillées sans trop en faire. On parvient facilement à se projeter dans chaque scène et à comprendre l’univers.  

L’univers est intéressant et l’on prend plaisir à découvrir le panthéon ancestral, les dieux et les écoles qui représentent le Bien et le Mal. Et la fin de ce tome nous laisse espérer davantage d’informations croustillantes. 

Points forts : Original et intéressant.

Points faibles : Je n’en vois pas. 

L’intrigue :

L’histoire est bien amenée et bien écrite ; entraînante et captivante, qu’il s’agisse des personnages, de la mythologie propre à ce monde, etc. Les premiers chapitres sont simples, mais dégagent beaucoup de force et d’émotions. On ne s’ennuie pas et l’on attend la suite avec attention. 

Je pourrais critiquer la longueur de certaines scènes, mais l’écriture étant fluide et agréable et l’histoire prenante, on oublie très vite le nombre de mots. Les lignes défilent sans qu’on se lasse. Par moment, on est perdu par cette ombre étrange qui terrorise Dyolide. L’auteur nous perd volontairement et nous entraîne dans une inquiétude proche de celle des personnages.

Quelquefois, j’ai eu l’impression que les choses se répétaient, peut-être parce que j’ai trouvé l’issu de certains mystères prévisibles. Le tout est relevé par du mystère et des révélations surprenantes. 

L’instant final est bien amené et on l’attend avec impatience. Il y a une montée en puissance au fil du texte, la pression grandit en même temps que celle des personnages. La fin est bien choisie. Les questions soulevées trouvent réponse et la conclusion nous laisse espérer une suite prometteuse. 

[SPOIL]

Certain événement sont prévisible : par exemple, dans le chapitre 50 lorsque l’on apprend que Jo est le méchant, on le savait déjà. Personnellement, c’était mon cas.

Je prends aussi l’exemple de la mort de Céleste. Les personnages discutent entre eux et le nom de la sixième zone ressort comme une éventualité, bien que certains le vois comme une évidence. À ce moment-là, on sait qu’il s’agit de la Sixième Zone. Donc quand l’annonce est faite, et l’hypothèse confirmée, j’ai eu l’impression qu’on me répétait ce que je savais déjà. 

Ces passages ont donc été un peu ennuyant pour moi, mais heureusement, ce sont les seuls qui m’ont fait ressentir cette impression de répétition et de prévisibilité. 

Points forts : Récit bien amené, une intrigue bien ficelée qui se révèle progressivement. Une fin réussie qui répond aux questions soulevées, tout en ajoutant suffisamment de mystère pour le tome 2 à venir.

Points faibles : Certaines choses restent parfois prévisibles, mais cela ne caractérise pas le récit entier et n’ai pas réellement dérangeant à mon sens. 

Les personnages : 

L’introduction des personnages est réussie et chaque faits ou détails les concernant est amené de manière intelligente à travers des scènes bien écrites. C’est ce que j’ai le plus apprécié. Chaque description n’était pas juste une liste d’adjectifs, mais un moyen de découvrir le caractère d’une personne, un peu de son passé et de sa vie. L’auteure parvient également à décrire parfaitement les émotions. 

Sur les personnages en eux-mêmes, je n’ai rien à dire à part que j’ai tout de suite accroché avec celui de Delkateï et que j’ai aimé voir les autres évoluer. La découverte de la relation entre Ludo et Matthew m’a ravi et a levé beaucoup de mes interrogations. Bref, une réussite. 

Points forts : Bonnes descriptions des personnages et de leurs émotions.

Points faibles : Pas assez de backstory concernant les personnages secondaires que l’on découvre davantage à la fin du récit. 

L’écriture : 

Je me suis laissé rapidement emporté dans l’histoire grâce à l’écriture fluide et rythmé de l’auteure. Bien qu’à de (très très) rares moments, j’ai été embêté par l’utilisation de certain(e)s mots/phrases, le style est agréable et le vocabulaire est présent. Bravo ! Je n’ai pas repéré de fautes majeures ou de tournures de phrase difficiles qui empêchaient la lecture ou la bonne compréhension du texte. Quelques erreurs d’inattention, qu’une bonne relecture suffira à faire disparaître. 

Points forts : Agréable, fluide et rythmée. Du vocabulaire et de belles tournures de phrase.  

Points faibles : Quelques étourderies (si je souhaite chipoter). 

Remarques générales

En réalité les axes d’amélioration ci-dessous sont les seules que j’ai pu trouver en me triturant le cerveau. Il s’agit de détails faciles à combler et à corriger, mais que je trouvais intéressant de pointer. 

De manière globale, Instincts est une très bonne histoire, un bon tome 1 qui nous promet une suite pleine d’intrigues et de bouleversements pour les personnages. J’ai passé un très bon moment et n’ai cessé d’être agréablement surprise par l’écriture de l’auteure. Elle parvient avec brio à nous faire ressentir les émotions des personnages et à nous entraîner avec eux, dans l’angoisse qui s’invite peu à peu au coeur de Diolyde. 

Conseils / axes d’amélioration:

► Quelques erreurs d’inattention (mais cela se corrige facilement à la relecture) ;

► Développement des personnages secondaires à travers les backstory.

N’hésitez pas à vous rendre sur le profil de l’auteure pour découvrir son récit !   

Cette critique est aussi disponible sur Wattpad :  https://www.wattpad.com/785741645-chroniques-critiques-conseils-ferme-critique-4

Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: